Draco & Co
Jeu de beuverie pour 3 à 6 joueurs


Draco, le chef de votre bande de voleurs, va-t-il partager le butin équitablement ? Bien sûr que non, mais tout se passera autour d'une table ronde et de bonnes pintes de bière en tous cas...

Les plus
  • Le thème
  • C'est un joyeux et sympathique bordel
  • On s'amuse bien à faire des coups vaches aux autres
  • Les moins
  • Difficile de retenir les effets de toutes les cartes qu'on a en main
  • Notre avis
    Sympathique jeu d'ambiance, plein d'idées dans les cartes spéciales. A offrir avec une caisse de bière!

    Photo du jeu - cliquez pour zoomer

    But du jeu

    Etre le plus riche à la fin de la partie, c'est-à-dire avoir récolté la plus grande part de butin distribué par Draco à chaque toast.

    Matériel

  • Pour chacun des 6 joueurs possibles: 1 carte château et 2 cartes personnages
  • 4 personnages spéciaux: Draco (le chef!), tante Sarah, frère Jean et Zork
  • 74 cartes action
  • 1 dé
  • 1 pion "coupe" pour porter des toasts
  • 20 pièces d'argent et 25 pièces d'or.
  • La règle du jeu de 4 pages en couleur
  • Principe

    Chaque joueur dispose de deux cartes personnages à sa couleur. Elles sont toutes mélangées avec celles des quatre personnages spéciaux "non-joueurs": Draco, tante Sarah, frère Jean et Zork. Ces cartes sont ensuite disposées en cercle (comme sur la photo ci-dessus): c'est la table ronde autour de laquelle tout le monde est assis.

    L'objectif est de rapprocher ses deux personnages de Draco, du côté où il tient sa coupe. Chaque fois qu'un toast est porté, le personnage juste à côté de Draco (côté coupe) empoche 4 pièces d'argent (voir schéma ci-dessous). Le suivant trois, le suivant deux, et le quatrième n'en touche qu'une. En revanche, si on est juste à côté de Draco du mauvais côté, on doit payer 2 pièces à la banque (et si on est le deuxième du mauvais côté, on paie une pièce à la banque).


    Principe des gains et pertes en pièces d'argent, selon sa position par rapport à Draco.
    Mieux vaut être du bon côté !
    (attention, ce principe est modifié par les personnages spéciaux)

    A chaque tour, un joueur effectue les opérations suivantes:

  • Jouer une carte action - ce qui permet de changer la position des cartes personnages autour de la table; cela nécessite parfois l'usage d'un dé, parfois une certaine adresse manuelle...
  • porter un toast (optionnel) - pour ce faire, il est nécessaire que le pion "coupe" soit au centre de la table. Dès que le toast est porté, le joueur prend le pion "coupe" devant lui et le garde un tour entier, avant de le remettre au milieu. Entre deux toasts, il y a donc forcément un tour de jeu entier. C'est au moment du toast que Draco distribue les pièces de son trésor selon la position des personnages (voir schéma ci-dessus).
  • piocher une carte - et l'ajouter à sa main de cartes action.
  • Tout ceci est corsé par la présence de personnages spéciaux:

  • Zork - Draco ne l'aime pas, il ne reçoit donc jamais d'argent. En revanche, quand c'est à lui de payer une ou deux pièces, c'est le joueur le plus riche qui paie (double!) à sa place.
  • Tante Sarah - Quand un toast est porté, les joueurs ayant des personnages juste à sa gauche ou à sa droite tirent une carte action.
  • Frère Jean - Quand il reçoit des pièces, il les donne au personnage situé juste après lui. Mais quand il doit payer, c'est le personnage précédent qui paie pour lui.
  • Le jeu se termine lorsqu'un dernier toast est porté, après avoir épuisé le talon de cartes action.

    Commentaires

    Amateurs de jeux à rebondissements, Draco est taillé pour vous! La valse des chaises autour de la table de Draco est incessante. Vous aurez beau préparer quelque sombre complot pour rejoindre le bon côté de Draco, l'un de vos camarade de table (mais néanmoins adversaire) aura tôt fait de vous décaler aux plus mauvaises places, rictus aux lèvres.

    Draco est un jeu de bonne ambiance, où le joueur en tête le reste rarement longtemps. Il y a beaucoup de bonnes idées dans les 74 cartes spéciales du jeu, qui ménageront des surprises à tous les joueurs. Certaines cartes vous demanderont de faire preuve d'adresse, par exemple en faisant tomber de 30 cm de haut des jetons-or sur les bonnes cartes. Une autre carte, "bras de fer", permet de renvoyer aux dernières places les mieux placés, mais à condition de faire 1 ou 2 au dé (suspense et hypocrites exclamations "oh, pas de bol !" garanties).

    Les parties sont donc amusantes, même si elles auraient pu être plus fluides avec des textes plus courts sur les cartes. On passe en effet pas mal de temps à lire ce qu'on a en main. Mais qu'importe, Draco est un jeu chaotique et plein de surprises, qui peut attirer vers les "nouveaux" jeux de société pas mal de monde. A JesWeb, tous les testeurs ont aimé!

    Questions-réponses

    Vous pouvez consulter le site de Bruno Faidutti pour obtenir des précisions sur les effets de certaines cartes. (Non, il n'a pas piqué notre photo du jeu, il a demandé l'autorisation et nous lui avons naturellement accordé).

    PNL

     Draco and co - Fiche technique
     Auteur
    Bruno Faidutti et Michaël Schacht.
    Illustrations de Julien Delval.
     Nombre de joueurs
    3 à 6
     Type de jeu
    Difficile à dire! Cartes et ambiance ?
     Durée moyenne d'une partie
    Une grosse demi-heure
     Clarté des règles
    4/5. Claires, malgré des contradictions entre le texte et le tableau récapitulatif. D'après les auteurs, c'est le texte qui prime.
     Qualité de la présentation
    4/5. Toujours agréable comme les autres Blue Games, même si personnellement je trouve les illustrations parfois un peu bâclées.
     Editeur
     Prix
    Environ 100 F. On peut acheter en ligne directement chez Jeux Descartes.



    Retour à l'accueil Retour à l'accueil Crédits du site